Resolution of the City of Cote Saint-Luc Council on the occasion of

NATIONAL TEEN DRIVER SAFETY WEEK

WHEREAS, driving is an important and exciting right of passage for youth. It is also one of the riskiest activities for young people to engage in;

WHEREAS, teen driver safety is a significant issue in Canada. Young drivers are over represented in all road-related injuries and fatalities.

WHEREAS, National Teen Driver Safety Week is a week dedicated to raising awareness and seeking solutions to preventable teen deaths on the road across Canada. Everyone has a role to play in creating change amongst their peers, in classrooms and in their communities;

It was

MOVED BY COUNCILLOR ALLAN J. LEVINE
SECONDED BY COUNCILLOR GLENN J. NASHEN
AND RESOLVED:

“THAT the Côte Saint-Luc City Council hereby proclaims the week of October 16th – 22nd, 2016 as National Teen Driver Safety Week”.
CARRIED UNANIMOUSLY

 

SEMAINE NATIONALE SUR LA SECURITE DES CONDUCTEURS ADOLESCENTS

ATTENDU QUE apprendre à conduire est un rite de passage important et excitant pour les jeunes, mais que c’est également une des activités les plus risquées pour les jeunes;

ATTENDU QUE la sécurité des conducteurs adolescents est un problème majeur au Canada et que les jeunes conducteurs sont surreprésentes parmi les victimes de blessures et les décès qui résultent d’accidents de la route;

ATTENDU QUE la Semaine nationale sur la sécurité des conducteurs adolescents est une semaine dédiée à sensibiliser le public et à trouver des solutions pour éviter les décès d’adolescents sur les routes de l’ensemble du Canada et que nous jouons tous un rôle dans la mise en ceuvre du changement parmi nos pairs, dans les salles de classe tout comme dans nos communautés ;
Il fut

PROPOSÉ PAR LE CONSEILLER ALLAN J. LEVINE
APPUYÉ PAR LE CONSEILLER GLENN J. NASHEN
ET RÉSOLU :

«QUE la Conseil de la Ville de Côte Saint-Luc déclarons en conséquence, par la présente, la semaine du 16 au 22 octobre 2016 la Semaine nationale sur la sécurité des conducteurs adolescents».
ADOPTÉ À L’UNANIMITÉ