Town Remembers Nashens

2 Comments

Advertisements

Why can’t Montreal clear the snow?

Leave a comment

Van Horne congestion due to snowbanks and illegally parked car, on Feb. 12, 2018

Traffic continues to be snarled on Van Horne, west of Decarie, for more than two weeks.  The Borough of Cote des Neiges – NDG’s inability to clear the snowbank is baffling. No less than three types of ‘No Parking’ signs have come and gone yet the snow remains. The afternoon/evening rush hour on this route routinely sees a single lineup of vehicles backing up for blocks, into Decarie, sometimes all the way to Westbury. Is this because of incompetence or lack of resources?

Just a few blocks further the Town of Hampstead does a reasonable job of clearing nearly two full lanes, doubling the flow rate. And beyond that Cote Saint-Luc practically melts the snow from curb to curb.

The police routinely fail to enforce the No Parking restrictions on Van Horne (which I lobbied for several years ago). So even if the snowbank would be cleared illegally parked cars often obstruct the right lane (as photographed above at 5:20PM).

So what’s the problem in Montreal? We should be world leaders at clearing snow. Instead, we’re caught off guard by snow storms, can’t clear ice from sidewalks, our streets are riddled with potholes, and we needlessly waste time in traffic jams. Let’s hope the new administration figures this out quickly and get’s it right for next season. And ticket that car!

Review: Brunch or lunch: Always ready at Ben & Florentine

Leave a comment

We were welcomed into Ben & Florentine by franchisee Karl Forget, whose pride in his restaurant, clientèle and staff was evident from “Welcome”.

My latest review on Quebec’s booming brunch spot, Ben & Florentine, is now posted on MtlRestoRap.

Read it all here: mtlrestorap.com/ben-florentine.

Police station 9 moving

Leave a comment

West-end Montreal police Station 9 closes on Monday as it moves to Westminster Ave.: http://montrealgazette.com/news/west-end-police-station-9-closed-on-monday-as-it-moves-to-westminster-ave

A unique lunch spot for my first review at MtlRestoRap.com

Leave a comment

JJs Salades Etc, owned by John Cusmariu, Jon Saxe and Matt Kovitz

MtlRestoRap is a new restaurant review site created by Mike Cohen and Tony Medeiros. They invited me to join them as a reviewer.

So I joined Mike last week at a terrific new restaurant on Côte des Neiges Road. JJs Salades Etc, owned by John CusmariuJon Saxe and Matt Kovitz, is a unique lunch spot. See my review at mtlrestorap.com/j-j-salades-etc/.

Thank you Mike and Tony for inviting me in.

Bon appetite.

A tough commute in Montreal may eventually be a thing of the past

1 Comment

On a morning where my  12 minute commute took over an hour I’m inspired to share this lecture from the Consumer Electronics Show going on in Las Vegas about Smart Cities. It speaks to the democratization of transportation whereby all vehicles, cyclists and pedestrians are linked to one another.

Congestion can be mitigated by connectivity and data sharing. The whole system needs to be made more intelligent. Cities need to get connected to new technology and use data to manage traffic flow and to improve citizens’ quality of life, local business, the environment and even public safety.
In this conference, Ford Motor Company’s President and CEO Jim Hackett focuses on mobility solutions as the world progresses toward smarter cities. Ford’s vision is to become the world’s most trusted mobility company, designing smart vehicles for a smart world.
I hope our friends and neighbours from the Cote des Neiges – NDG Borough Hall also take note about smarter cities and avoid blocking Van Horne for snow clearing during rush hour, resulting today in gridlock across Snowdon West, Hampstead and Cote Saint-Luc.
Speaking of Hampstead, please clear BOTH lanes on Fleet. 1.5 lanes of snow clearing doesn’t really help the flow.
And kudos to the CSL Public Works Department under the leadership of Director Bebe Newman. Bebe’s crews practically catch the snow before it hits the ground. You’d never know that 36 centimetres fell in CSL driving down its main streets today.

Ma visite à Saint-Léonard d’Aston | 29 novembre 2017

3 Comments

NASH SHIRT – ST. LEONARD D’ASTON – NOV. 29, 2017

M. le Maire, Mme Campeau, mesdames et messieurs:

C’est un peu ironique que je sois ici aujourd’hui, représentant mon père et ma famille à cause d’un cheval qui est mort il y a presque 90 ans! Mon oncle Boris était un colporteur qui partait de Montréal et allait de village en village. Il a ouvert La Maison Boris, un magasin général sur la rue Principal de St. Leonard D’Aston en 1928. Quelque 20 ans plus tard, mon père revenait de son service dans les Forces aériennes du Canada. Ayant suivi une formation en comptabilité générale, mon oncle Boris et mon père ont commencé Nash Shirt Limited à l’étage supérieur de cet édifice, qu’ils ont éventuellement acheté, puis la piste de quilles voisine et un troisième édifice attenant, ainsi la vieille gare et quelques autres maisons. Au fil des ans, ils ont employé plusieurs centaines de personnes de la ville et des villes voisines, environ 230 employés à leur apogée. Même les femmes de la région travaillaient comme couturières à la maison. La ville se débrouillait plutôt bien pendant ces années, et pratiquement toutes les familles étaient liées d’une manière ou d’une autre au travail effectué dans ces locaux. En effet, il a été dit que Saint-Léonard « habillait le Canada ».

Monsieur Boris et Monsieur Georges, comme ils étaient affectueusement surnommés, ont toujours eu une merveilleuse relation de travail avec leurs employés. Boris était tellement respecté qu’à sa mort, en 1970, presque tous les employés sont montés à bord d’autobus pour se rendre à Montréal et assister à ses funérailles.

L’entreprise a continué de croître et de prospérer. Mon frère Stan a rejoint la compagnie et passait la semaine ici à l’usine. Ensuite, mon frère Barry a également rejoint le bureau de Montréal. En tant qu’étudiant adolescent, je passais plusieurs semaines chaque été à m’entraîner ici, en compagnie de mon ami, Marcel Alie, qui conduisait le camion, allait chez toutes les couturières et faisait toutes les courses. Marcel est aussi celui qui m’apprenait un bon français de campagne. Apres mes études de l’Université j’ai commencé a travaillé aussi pour Nash Shirt. Oh, les merveilleux souvenirs!

Mon père, qui a maintenant 94 ans, se souvient avec beaucoup d’affection de ses années à Saint-Léonard D’Aston. Pendant toutes ces années, de 1948 jusqu’à la fermeture de l’usine en 1983, il avait à ses côtés Marcelle Hébert, son adjointe de confiance. Il garde de bons souvenirs de plusieurs habitants de la ville qui travaillaient dans cet édifice et fabriquaient des chemises et des jeans vendus dans les magasins populaires d’un océan à l’autre, des uniformes pour les policiers, des jeans pour les ouvriers et portés plus tard par une jeune génération d’adolescents et de jeunes adultes. Les gens qui ont travaillé dans cet édifice pendant plus de 35 ans ont réellement habillé tout le Canada.

Au nom de mes parents, M. Georges et Mme Phyllis, de mes frères et de toute notre famille, nous saluons les résidents de la ville et des villes voisines, et tous ceux qui s’efforcent de préserver la mémoire de cet endroit merveilleux. Que cette communauté et ses merveilleux résidents continuent de prospérer pendant de nombreuses années. Longue vie à Saint-Léonard d’Aston.

Merci beaucoup et bonne journée.

 

Glenn J. Nashen (fils de M. Georges Nashen)

 

One upon a time… The story of Nash Shirt Limited of Saint Leonard d’Aston

 

Older Entries