We Will Remember Them. Nous Nous Souviendrons D’eux.

2 Comments

wewillremember

We are so fortunate to still have many veterans with us and honoured to be able to mark Remembrance Day with them. We honour those who served and the memory of those who made the ultimate sacrifice so that we could live in such a wonderful country and in a free and democratic society.

Sergeant George Nashen, Royal Canadian Air Force, 1944

Sergeant George Nashen, Royal Canadian Air Force, 1944

My father, George Nashen, served in the Royal Canadian Air Force and was stationed at RCAF Overseas Headquarters in London, England for nearly three years during WWII. Luckily, he was not called up to the front lines but his buddies were.

My dad lost his best friend in battle. “Jay Singer was like a brother to me,” my father recounts. “Jay and I were inseparable from kindergarten through Baron Byng High School. Jay was an air force pilot from the age of 19. His plane went missing while laying mines in the Baltic Sea on June 15, 1944. Jay was just 22 year’s old when he died in service. I’ll never forget him.”

Jay Singer

Jay Singer

Le parc des Vétérans, une parcelle de terrain située juste derrière l’hôtel de ville et la bibliothèque, se prête particulièrement bien aux activités du jour de la Victoire en Europe et du jour du Souvenir. Nous sommes vraiment chanceux d’avoir encore avec nous autant d’anciens combattants et de pouvoir marquer ces occasions en leur compagnie.

Remembrance Day ceremony at the Jewish General Hospital

Remembrance Day ceremony at the Jewish General Hospital 2014

Mon père, George Nashen, a servi dans l’Aviation royale canadienne et a été affecté au Quartier général à Londres, en Angleterre, pendant près de trois ans au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Heureusement, il n’a pas été appelé en première ligne, mais ses copains étaient.

Mon père a perdu son meilleure amie dans la bataille. “Jay Singer était comme un frère pour moi», mon père raconte. “Jay et moi étions inséparables depuis la maternelle jusqu’à Baron Byng High School. Jay était un pilote des forces aérien à partir de l’âge de 19 ans. Son avion a disparu tout en jetant des mines dans la mer Baltique le 15 Juin 1944. Jay était juste 22 de ans lorsqu’il est mort en service. Je ne l’oublierai jamais.”

My father will once again fall in as the bugle sounds today at 11:00AM in Veteran’s Park in Cote Saint-Luc. At 93 years young, full of energy and spirit, brimming with memories and hope for the future he is a shining example for the younger generations of those who served. Together with my mom, at 88, they continue to inspire with their open and positive outlook. May they continue to do so in good health for many years to come.

George Nashen in front of the Cote Saint-Luc cenotaph in Veterans Park

George Nashen in front of the Cote Saint-Luc cenotaph in Veterans Park 2012

I salute all those who served, past and present. They brought honour to Canada that has lasted for 100 years or more. And they continue to make this country a very special place, the best place to live in the world.

WWII veteran George Nashen, 93, deposits the wreath on behalf of Royal Canadian Legion Branch 97 at the Cote Saint-Luc Cenotaph in Veterans Park. Accompanied by his grandson Cory, son Jeff and vCOP Phil Mayman. (Photo: Darryl Levine, CSL).

WWII veteran George Nashen, 93, deposits the wreath on behalf of Royal Canadian Legion Branch 97 at the Cote Saint-Luc Cenotaph in Veterans Park. Accompanied by his grandson Cory, son Jeff and vCOP Phil Mayman. (Photo: Darryl Levine, CSL).

WWII veterans of Royal Canadian Legion Branch 97 with MP Anthony Housefather, MNA David Birnbaum, Mayor Mitchell Brownstein and Members of Council. My father, George Nashen, fourth from left. (Photo Darryl Levine, CSL).

WWII veterans of Royal Canadian Legion Branch 97 with MP Anthony Housefather, MNA David Birnbaum, Mayor Mitchell Brownstein and Members of Council at the Cote Saint-Luc cenotaph on Remembrance Day 2016. My father, George Nashen, fourth from left. (Photo Darryl Levine, CSL).

 

 

We will remember them. Nous nous souviendrons d’eux.

 

More:

A day of remembrance, honour and appreciation in CSL

In tribute to my father, the soldier

Councillor Mike Cohen’s blog

The JGH Remembers

MP Housefather brings job fair close to home

Leave a comment

2016jobfair_housefather 2016jobfair_housefather2

L’Orchestre symphonique des musiciens du monde donnera un concert bénéfice au profit du Comité des chats de Côte Saint-Luc le 23 août

Leave a comment

 

Par le Conseiller Mike Cohen:

Le Comité des chats de Côte Saint-Luc (CCCSL) tiendra son concert de financement annuel le mardi 23 août à 19 h 30, à l’auditorium Syd Wise du Centre d’éducation des adultes Marymount, au 5785, avenue Parkhaven.

Le concert mettra en vedette les musiciens de l’Orchestre symphonique des musiciens du monde (www.musiciansoftheworld.ca), sous la direction de Joseph Milo. Certains membres de son orchestre interpréteront aussi des pièces en solo. Les fonds recueillis lors du concert A Bouquet of Classics: The Music We All Love seront versés au Programme du CCCSL.

« Ce concert bénéfice permet aux gens qui aiment les animaux de profiter d’une soirée de belle musique tout en contribuant à une bonne cause, a dit le maire Mitchell Brownstein. Voilà un autre exemple des mesures concrètes que prend la Ville pour faire la promotion des arts et de la culture dans la communauté. »

Les commanditaires officiels de la soirée sont le député libéral de D’Arcy McGee, David Birnbaum, et Nutrience Pet Food de Hagen.

« Il y a beaucoup de chats errants dans la communauté, explique Mike Cohen, conseiller municipal responsable de la protection des animaux dans la ville. L’équipe de bénévoles du CCCSL a pour objectif d’en attraper le plus grand nombre possible et de les faire stériliser, pour ensuite les donner en adoption ou les retourner à l’endroit où ils ont été trouvés. Le comité porte aussi secours aux chatons abandonnés en leur trouvant un foyer. Il y a quelques années, la Ville a adopté un règlement régissant l’octroi des licences pour chats. »

L’Orchestre symphonique des musiciens du monde (OSMM) a été fondé en 2006 par le chef Milo et son épouse Lucy Ravinsky. Cet orchestre unique en son genre regroupe 55 musiciens : environ 80 pour cent d’entre eux proviennent de 15 pays différents et 20 pour cent sont originaires de Montréal, ce qui a grandement facilité l’intégration des nouveaux venus. Les répétitions ont lieu à l’hôtel de ville de Côte Saint-Luc depuis plusieurs années et, dans le cadre d’une entente avec la ville, l’orchestre offre un concert bénéfice une fois l’an. Cette année, les bénéficiaires de cette initiative sont le Comité des chats de Côte Saint-Luc et Educhat.

Les billets sont présentement en vente à seulement 12 $ (taxes incluses) aux endroits suivants : au comptoir principal de la Bibliothèque publique Eleanor London Côte Saint-Luc, (5851 boul. Cavendish), au Centre communautaire et aquatique de Côte Saint-Luc (5794, av. Parkhaven), et à l’Hôpital vétérinaire de Côte Saint-Luc (7930, chemin Baily). Aux deux premiers endroits, les paiements sont acceptés par carte de débit ou de crédit, ou comptant, mais seulement en argent comptant à l’Hôpital vétérinaire.

Les conseillers Mike Cohen et Sam Goldbloom, coprésidents de l’événement, précisent que de l’information sera disponible le soir du concert pour les personnes qui voudraient se joindre au comité ou adopter un chat. Une vente de pâtisseries se tiendra à l’entracte. Pour plus d’information, appeler au 514-485-6806, poste 2200 ou consulterwww.cotesaintluc.org/cats.

Le nouveau conseiller municipal Sidney Benizri – In conversation with Cote Saint-Luc’s new city councillor

Leave a comment

Mayor Mitchell Brownstein in conversation with newly elected Cote Saint-Luc City Councillor Sidney Benizri:

Councillor Benizri will be sworn into office on Tuesday, April 19 and will appear at his first Public Council meeting that evening. Come and join the council in welcoming Councillor Benizri at the 8pm public meeting.

Le Conseiller Benizri sera assermenté le mardi 19 Avril et apparaîtra lors de sa première réunion public du Conseil ce soir-là. Venez rejoindre le conseil pour accueillir le conseiller Benizri au réunion publique à 20h00.

 

Sidney Benizri wins CSL council by-election

Sidney Benizri won Sunday’s Côte St. Luc council by-election Sunday, and will be sworn in this week as the new councillor for District 7.

Benizri, the first member of the Sephardic Jewish community elected to Côte St. Luc council, is the national executive director of Canadian Magen David Adom for Israel, which fundraises to send ambulances to Israel. He replaces former longtime councillor Mitchell Brownstein, who was recently acclaimed mayor of Côte St. Luc.

According to the final election results, Benizri received 325 votes, to David Tordjman’s 221, Mitch Kujavsky’s 205 and Lloyd Pedvis’s 20.

“I’m speechless,” a happy Benizri said at Mount Sinal Hospital Sunday night, where the results were tabulated. “I’m very happy to be part of the council of Côte St. Luc. We have a great team, and I’m sure we’ll do very good things for the residents of Côte St. Luc. I’m going to be very devoted to the residents of District 7.”

Benizri added that he will study the concerns conveyed to him during his meetings with residents door-to-door during the campaign.

“I’m going to address those concerns. I promised them, if elected, that this will be part of my agenda.”

Benizri says that while he is the first member of the Sephardic Jewish community elected in Côte St. Luc, “I am there for all the residents of District 7 and all Côte St. Luc residents.”

Brownstein was on hand to hear the results, as were councillors Ruth Kovac, Allan Levine, Mike Cohen and Mount Royal MP Anthony Housefather, former mayor of Côte St. Luc.

“I thought all the candidates were wonderful — each one had their own strengths,” Brownstein told The Suburban. “I’m very pleased Sidney Benizri is going to be a new member of our council family. Everybody I spoke to in the riding who met him has always said the same thing — he’s a gentleman who listens to the people and I’m really pleased to have him as part of our team.”

Brownstein said he is also pleased to have a member of the Sephardic community on council.

“But I know he is someone who will serve everybody in the community very well,” the mayor added.

joel@thesuburban.com

 

The CSL Courier

Leave a comment

CSL Courier December 2015

CSL volunteer Citizens on Patrol featured in La Presse

1 Comment

vCOP_Nashen_La Presse_ 2015-11-02

Cote Saint-Luc’s finest volunteers in orange, the Citizens on Patrol, were recently featured in La Presse newspaper. Photo-journalist Martin Chamberland joined the team for a ride-along and documented his experience in the superb display on La Presse Plus, viewable on Ipad and Android tablets.

For those without an iPad here is the video as well as the photo display.

The reporter tagged along on shift with the very friendly Volunteer Supervisors: Susie Schwartz and Lewis Cohen. Both have been volunteering since the inception of this service more than nine years ago. They pass by the vCOP Smoke Detector Brigade in action as Felice Stober does a free inspection in someone’s home.

Public Safety Director Jordy Reichson responds to a vCOP call to inspect a potential hazard at the Westminster underpass.

vCOP Smoke Detector Brigade goes door to door inspecting mandatory smoke detectors and will go so far as to install a new one (Photo: Martin Chamberland, La Presse)

vCOP Smoke Detector Brigade goes door to door inspecting mandatory smoke detectors and will go so far as to install a new one (Photo: Martin Chamberland, La Presse)

Later, on night shift, the reporter hops on board with Supervisor Mitchell Herf and me. I give him a full run down on all the services and activity offered by our vCOP patrollers as we inspect the CP Rail gate at the level crossing beside the Cavendish underpass, stop by the baseball diamond at Trudeau Park and happen upon a fire call on Bailey Road.

There are over 80 volunteers who are active in this unique volunteer corps, the only one of its kind in Quebec. If you are interested in joining vCOP please visit CoteSaintLuc.org/vCOP.

VCOP_team_logo_banner

 

 

217 municipalités veulent chasser le tabac des terrains de jeu

Leave a comment

See section about Cote Saint-Luc, in blue, below, describing our efforts to ensure a smoke-free environment for children on sports fields and in playgrounds.

Publié le 09 novembre 2015

IAN BUSSIÈRES
Le Soleil

(Québec) Déçus que le projet de loi 44 sur le tabac, qui fait présentement l’objet d’une étude détaillée à l’Assemblée nationale, n’inclue pas une interdiction du tabac dans les terrains de jeu, des élus municipaux ont présenté des résolutions adoptées par 217 municipalités demandant au gouvernement provincial de légiférer en ce sens.

Les provinces voisines du Québec, l’Ontario et le Nouveau-Brunswick, de même que le Manitoba, interdisent déjà de fumer dans les terrains de jeu, mais pas le Québec, même si quelques municipalités ont déjà banni la fumée de ces lieux. Selon un sondage Léger, 87 % des Québécois, dont 72 % des fumeurs, seraient favorables à une telle réglementation.

«Je crois que ce serait une très bonne idée. Parfois, il faut prendre le taureau par les cornes. Chez nous, c’est interdit depuis deux ans dans les terrains de jeu, mais aussi autour des édifices municipaux», explique Yvon Godin, conseiller municipal du district Saint-Olivier à L’Ancienne-Lorette. Le règlement municipal serait d’ailleurs bien perçu et respecté par les citoyens.

«C’est venu de la population, des gens qui n’aimaient pas être en contact avec la cigarette quand ils prenaient une marche dans un parc, mais aussi le souci de ne pas inciter au tabagisme les enfants qui s’y trouvent. Et les gens ne se plaignent pas de la réglementation. Au contraire, ils nous en félicitent», indique M. Godin. «Au début, les agents de Garda que nous engageons pour faire respecter les règlements municipaux ont donné quelques contraventions, mais, maintenant, les gens respectent ça.»

Sylvain Hudon, maire de La Pocatière, appuie aussi la démarche, même si sa municipalité n’est pas encore allée de l’avant avec une interdiction de fumer dans les terrains de jeu. «Éventuellement, on voudrait le faire, mais il faut que l’exemple vienne d’en haut», affirme-t-il au Soleil, soulignant qu’il serait difficile pour sa municipalité d’avoir une «police du tabac».

«Mais on y croit, on pense que la société s’en va vers ça. Il faudrait que la Fédération québécoise des municipalités ou l’Union des municipalités du Québec adopte la résolution afin d’avoir plus de poids face au gouvernement», poursuit M. Hudon.

Pionnière

À Côte-Saint-Luc, une ville de 33 000 habitants de l’agglomération montréalaise, le tabac est interdit depuis trois ans à moins de 20 mètres des terrains de jeu, des barboteuses et des lieux où se déroulent des événements sportifs.

«Si tu es près des enfants ou des sports, c’est interdit, mais les gens peuvent encore fumer sur les sentiers ou dans les aires de pique-nique. Nous avons été parmi les premiers à adopter un règlement et c’est bon pour tout le monde. C’est très positif et ça fonctionne. On veut que les gens puissent profiter du plein air sans avoir la nuisance du tabac», explique Glenn J. Nashen, maire suppléant de cette municipalité qui est l’une des pionnières en matière de lutte contre le tabagisme.

«Les gens sont toujours hésitants au début, comme ça a été le cas quand nous avons interdit la cigarette dans nos restaurants avant que le Québec ne le fasse. Mais nous n’avons vraiment eu aucun problème depuis que la loi est en force. Les gens s’autodisciplinent», conclut-il en souhaitant que le gouvernement Couillard imite encore sa municipalité et interdise le tabac dans tous les terrains de jeu de la province.

 

Older Entries